Contactez-moi pour votre consultation gratuite!

  • (450) 451-5393
  • [email protected]

Suivez-moi sur les réseaux sociaux!

Un peu de mon histoire

Une passion se dessine…

Pour Stéphane Larivière, c’est très jeune que la passion se dessine. Sorti de l’Institut de photographie Dawson de Montréal en 1992, il ouvre les portes de son premier studio de photographie en 1990. Il a alors 17 ans. En 1993, toujours le vent dans les voiles, le nom de Stéphane Larivière se fait connaître de plus en plus dans la grande région de Vaudreuil. Entrepreneur dans l’âme, il appose son nom à un studio de photographie des Cèdres et ce , tout en oeuvrant comme pigiste pour les journaux régionaux. Déterminé, il se joint au très réputé Studio Tremblay de Rigaud en juin 1992 ; studio dont il se portera acquéreur quelques années plus tard.

Lire plus

Apprenez à me connaître

Stéphane Larivière

Maître Photographe Émérite & Master of Photographic Arts

 

J’aime plusieurs choses dans la vie et même si la photographie compte pour une grande partie, il y a d’autres activités que j’affectionne également.  Bien entendu ma famille est très importante et j’essaie d’y consacrer autant de temps qu’il m’est possible.  Dans mes temps libre j’apprécie pratiquer certains sports comme la balle-molle, le vélo et la boxe.  Me garder en forme me permet de faire le vide et d’être plus prêt à créer.  J’aime bien aussi prendre le temps de travailler autour de la maison et pratiquer un peu l’horticulture.  Cuisiner est aussi une activité que j’apprécie beaucoup.  Le cinéma est pour moi une grande source d’inspiration, donc les soirées cinés sont toujours les bienvenues.  Bien entendu, voyager est une activité qui me plaît particulièrement lorsque je peux prendre quelques jours de vacances.  Voici une version graphique des passe-temps que j’affectionne le plus.

Sports 87%
Sorties familiales87%
Cuisiner 67%
Jeux vidéos 70%
Horticulture60%
Voyager80%

Quelques vérités à mon sujet

Quand avez-vous découvert que vous deviendriez photographe professionnel un jour?

Je n’ai pas réellement choisi la photographie, en fait c’est plutôt la photographie qui m’a choisie.  À 13 ans à l’école secondaire lors du cour d’Arts communication (photo), j’ai su pratiquement tout de suite que je deviendrais photographe professionnel.  Je n’ai jamais cherché à faire autre chose après.

Si vous pouviez changer de métier que feriez-vous?

Bien que je n’ai pas vraiment songé à faire autre chose dans la vie, si je pouvais choisir une autre profession, je serais peut-être attirer vers les Arts de la scène ou de la télévision comme acteur ou encore conférencier.  J’aime bien jouer la comédie, j’ai d’ailleurs rencontré mon épouse en jouant dans une pièce de théatre amateur.  Mon personnage devait courtiser le sien… 😉  Mais je crois que je suis à ma place en photographie.

Quel aspect de votre métier de photographe aimez-vous le plus?

Je crois que ce que j’aime le plus de mon métier est sans contredit le contact humain, les relations que je peux créer avec les gens que j’ai le privilège de rencontrer et de photographier.

Une carrière sur trois décennies

Tout juste sorti de l’école secondaire, je cherche à m’inscrire dans une école de photographie reconnue au niveau collégial.  Quelques faits marquants de cette décennie:

  • Lancement de ma première entreprise en photographie « Fotomobil »
  • Travaille comme technicien en laboratoire chez « Fotoclik »
  • Début des cours en photographie commerciale au Collège Dawson
  • Acquisition du Studio Tremblay de Rigaud opéré par Jacques Roussel
  • Adhésion à la Corporation des Maîtres Photographes du Québec et à Professionnal Photographers of Canada

La révolution de la photographie numérique nous force à changer nos façons de travailler et aussi à moderniser nos équipements.  Quelques faits marquants de cette décennie:

  • Achat d’équipements photos numériques et ordinateurs.
  • Mariage avec mon épouse
  • Naissances de mes deux enfants
  • Premiers trophées en compétitions photos Provinciales et Nationales
  • Réceptions des titres professionnels Craftsman of Photographic Arts (PPOC) et Maître Photographe Agréé (CMPQ)

Ces dernières années ont marquées un tournant dans l’histoire du Studio puisque que depuis son ouverture en 1948, il allait changer d’adresse.  Quelques faits marquants de cette décennie:

  • Vente de la première maison familiale
  • Construction du nouveau studio à même la nouvelle maison
  • Réception du titre de Master of Photographic Arts (PPOC) et Maître Photographe Émérite (PPDQ)
  • Gagnant du Photographe portraitiste de l’année au Québec
3567
Stéphane Larivière, Maître Photographe Émérite, MPA

Ce qui compte le plus pour moi dans ma profession de photographe, c’est de mettre tout mes talents à votre service afin de créer des images qui vous feront du bien.  Selon moi, rien n’est plus important qu’un souvenir de ceux qu’on aime…

css.php